Accueil > Journal d’un disparu > Artistes et Compagnie > Alain Blanchot, costumes

Alain Blanchot, costumes

Diplômé en his­toire de l’art et formé au sty­lisme au Cours Berçot, il com­mence à tra­vailler comme cos­tu­mier dans le cinéma et la publi­cité.

Très vite inté­ressé par les per­for­man­ces scé­ni­ques, il crée des cos­tu­mes pour des chan­teu­ses aux uni­vers aty­pi­ques comme Brigitte Fontaine, Sapho, Anna Karina ou Ingrid Caven.

Son goût pour le spec­ta­cle vivant le porte vers des pro­duc­tions ori­gi­na­les comme Nové ou le Continent ima­gi­naire, mis en scène par David Ravier, Macbeth, L’appar­te­ment de Zoïka de Boulgakov au Théâtre du Soleil ou le spec­ta­cle musi­cal La Guinguette a ouvert ses volets (trois nomi­na­tions aux Molière).

Il a conçu les cos­tu­mes de : Les 1001 nuits pour les Bouffes du Nord, L’Importance d’être sérieux au Théâtre des 13 Vents.

En 2004, débute sa col­la­bo­ra­tion avec le met­teur en scène Benjamin Lazar en créant les cos­tu­mes pour Le Bourgeois Gentilhomme dirigé par Vincent Dumestre pour le Poème Harmonique, spec­ta­cle éclairé à la bougie.

Il conti­nue à explo­rer les codes fas­tueux et fan­tai­sis­tes du théâ­tre baro­que avec Didon et Enée de Purcell à l’Opéra de Rennes.

Les cos­tu­mes d’Il Sant’ Alessio de Landi (direc­tion William Christie pour les Arts Florissants) ou ceux de Cadmus et Hermione de Lully à l’Opéra Comique lui per­met­tent d’affi­ner son tra­vail sur la matière et la cou­leur.

Il a conçu les cos­tu­mes de : Rinaldo de Haendel mis en scène par Louise Moaty (Prague), « Lalala » Opéra en chan­sons de Geoffroy et Morgan Jourdain, des Amours tra­gi­ques de Pyrame et Thisbé mis en scène par Benjamin Lazar, Cachafaz, Cendrillon et Egisto pour l’Opéra Comique, Vénus et Adonis pour le Théâtre de Caen, Ariadne auf Naxos de Richard Strauss (mes Benjamin Lazar à l’Athénée-Théâtre Louis Jouvet), Rameau, maître à danser avec les Arts Florissants, Riccardo Primo, re d’Inghilterra de Haendel (Opéra de Karlsruhe), du Dibbouk d’An-Ski (MCA Amiens). En 2016, il crée les cos­tu­mes Pelléas et Mélisande mis en scène par Benjamin Lazar à l’Opéra de Malmö.

Pour l’Arcal, il conçoit les cos­tu­mes de L’Empereur d’Atlantis en 2013-14.

Ses cos­tu­mes ont été pré­sen­tés au Centre National du Costume de Scène dans le cadre de l’expo­si­tion Mille et une nuits.

source : site d’Alain Blanchot et Arcal.

une créa­tion de l’Arcal, com­pa­gnie diri­gée par Catherine Kollen

Mise en scène & idée ori­gi­nale : Louise Moaty
Direction des études musi­ca­les et lin­guis­ti­ques : Irène Kudela
Scénographie : Louise Moaty & Mathilde Moaty
Création lumière : Nicolas Roger
Costumes : Alain Blanchot
Conseil lin­guis­ti­que (rro­mani) : Jasko Ramic
Régie géné­rale : Stéphane Holvêque
Direction artis­ti­que : Arcal - Catherine Kollen

Paul Gaugler, ténor : le jeune paysan (Janick)
Albane Carrère, mezzo-soprano : la tsi­gane (Zefka)
Ienissei Ramic, piano
Chœur de femmes à 3 voix

Dans cette rubrique

  • Ienissei Ramic

    Formation Ienissei Ramic naît à Moscou le 27 juin 1990, vie ensuite en Serbie jusqu’à l’âge de 10 ans. Sa mère pianiste, Svetlana Ramic, le met au clavier dès 3 ans, son père, virtuose, obtient le (...)

  • Albane Carrère, la tsigane (mezzo-soprano)

    La mezzo-soprano française Albane Carrère est née à Vienne en Autriche.
    Formation
    Après avoir obtenu une maîtrise en sociologie à l’Université Libre de Bruxelles, elle entre au Conservatoire Royal de (...)

  • Mathilde Moaty, scénographie

    Mathilde Moaty est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture in Paris Marne-la-Vallée (ENSAVT). Elle est notamment membre du « C.A.M.E Collective », collectif de jeunes femmes architectes, (...)

  • Nicolas Roger, création lumière & direction technique

    Parcours
    Très tôt, Nicolas Roger marque un vif intérêt pour le théâtre : il participe en tant que comédien à de nombreux spectacles à Angers, sa ville natale. Il choisit alors de suivre une formation aux (...)

  • Jasko Ramic, conseil linguistique rromani

    Tzigane de Serbie, formé en partie par la musique traditionnelle de son pays et par le conservatoire de Moscou, Jasko Ramic est un maître de l’accordéon. Sa carrière est celle d’un musicien de fêtes (...)